#carteblanche Cătălin Dorian Florescu, Cadres de mémoire

Catalin Dorian Florescu Cadres de memoire

« Dracula était un type aux dents pointues, qui remplissait d’effroi les femmes bien en chair de l’époque victorienne. Il a quitté la Transylvanie quand il a commencé à s’y ennuyer un peu trop. Dracula a été le premier émigrant de mon pays. Ensuite, ce fut notre tour  – papa, maman et moi-même, mais n’ayez crainte, nous ne sommes pas ses descendants directs. „Nous avons eu de la chance”, dit papa en soupirant bruyamment pour montrer son soulagement. „Nous avons pris le dernier train”, remarque maman, l’air mélancolique. »

« Au nombril du monde »

Cătălin Dorian Florescu est écrivain. Il a étudié la psychologie à l’Université de Zurich. Il a fui la Roumanie en 1982 avec sa famille pour se réfugier en Suisse.

Catalogue de l’exposition Cadres de mémoire/Cadre de memorie, (29 novembre-29 décembre 2017, Institut Culturel Roumain de Paris).

Un projet du Musée National de la Littérature Roumaine de Iasi, coordonné par Cristina Hermeziu et Monica Salvan. Conception graphique : Corneliu Grigoriu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :