#carteblanche Dana Grigorcea, Cadres de mémoire

Dana Grigorcea Cadre

« Sinon, j’offre généralement des fleurs, surtout que non loin de chez moi on cultive des variétés que l’on peut cueillir soi-même. J’aime bien composer toutes sortes d’ikebanas. Et puis j’ai plaisir à offrir des billets à l’Opéra de Zurich, où je suis figurante pendant mon temps libre ; je suis donc au courant de tous les spectacles. Je ne m’y connais pas vraiment en cadeaux spécifiques à mon pays, à part les fromages – j’apporte de la « brânza de burduf » ou de la « telemea » en Suisse et j’emmène du Gruyère surchoix en Roumanie – et des desserts. J’apporte des « cozonaci » de Capșa et j’emmène en Roumanie des boîtes de truffes de la confiserie Sprüngli. »

« J’aime surtout les petites choses »

Dana Grigorcea est écrivaine. A étudié les Lettres à Bucarest et la mise en scène (film et théâtre) à Bruxelles. Habite en Suisse et écrit ses romans en allemand.

Catalogue de l’exposition Cadres de mémoire/Cadre de memorie, (29 novembre-29 décembre 2017, Institut Culturel Roumain de Paris).

Un projet du Musée National de la Littérature Roumaine de Iasi, coordonné par Cristina Hermeziu et Monica Salvan. Conception graphique : Corneliu Grigoriu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :