#morceauxchoisis Paul Vinicius, L’imperceptible déclic du miroir

Paul Vinicius 2

Paul Vinicius ,

l’imperceptible déclic du miroir,

éditions Charmides, 2018.

Poèmes choisis et traduits par Radu Bata.

 

 

il nous a fallu du temps

pour entendre la voix

de notre impuissance

 

mon sang continue de couler

aussi ignorant

qu’au seizième siècle

 

ton silence

découpe l’internet

en minutes de cendre

 

il nous a fallu du temps

pour entendre la voix

de notre impuissance

 

l’automne vient de l’abattoir

comme un boucher

qui s’essuie les feuilles

 

encore

encore

encore

un battement

de cœur

 

(pages 25 – 26)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :