#OnYva RIEN mais là j’ai envie de mourir. Théâtre Danse

La compagnie 4.0 présente « RIEN mais là j’ai envie de mourir ». Théâtre Danse

Rien

Texte de : Vlad Chirita et Valentina Zaharia

Mise en scène : Vlad Chirita

Chorégraphe : Cristian Nanculescu

Avec Valentina Zaharia et Miglev Mirtchev

Danseurs : Cristian Nanculescu,  Mihai Vasilescu,    Julien Tanner, Julien Deransy, Ladji Yattabari Aboubacar et Cristian Nanculescu   

Musique : Matias Elichabehere  

Dramaturgie : Lucas Faugère 

Où et Quand

Les 11 et 12 février à 20h30 à Cie Vagabond/Le Magasin, 144 av Pierre Brossolette, 92240 Malakoff

Le 15 février à 20h30 à Point-Éphémère, 200 Quai de Valmy 75010 Paris

C’est Quoi ?

affiche Rien

Entre théâtre, danse et performance, le spectacle raconte le destin d’une femme marquée par la guerre et les cauchemars de sa mère. Dans un camp de réfugiés ou dans une ville en reconstruction, on l’accompagne à la recherche du passé de sa mère. Mais pourra-t-elle entendre ce qui est si difficile à dire ?

Entre tragédie contemporaine et documentaire incertain, une comédienne et six danseurs font vivre une histoire où tout le monde est coupable, de choix en dérobades.

Vlad Chiriță et Lucas Faugères :

« Un travail intense d’improvisation avec la comédienne Valentina Zaharia a commencé. Et c’est après avoir enregistré plus d’une vingtaine d’heures d’improvisation que l’idée d’une sorte de docu-fiction est apparue. On a senti tout à coup le besoin de croiser la biographie réelle de la comédienne et cette histoire inventée au fur et à mesure des enregistrements. Il y avait cette nécessité de parler du monde et son état actuel. On voulait questionner cette liaison possible entre l’intime et le monde. Il y a cette envie de créer un objet fractal qui pourrait nous donner la clef pour regarder le monde et la guerre différemment. »

Valentina Zaharia

valentina_profil

Valentina Zaharia, formée à l’Université Nationale d’Art théâtral et cinématographique de Bucarest, alterne le répertoire classique et la création la plus contemporaine. En 2009, elle fait ses débuts au Théâtre National de Bucarest avec le rôle d’Elina dans La Tectonique des sentiments d’Éric-Emmanuel Schmitt, et y joue régulièrement depuis. En parallèle, elle se produit dans plusieurs théâtres indépendants — notamment à UNTEATRU, où le rôle de Joanna dans Treapta a 9-a de Tom Ziegler lui vaut trois prix d’interprétation. En 2014, elle crée Venus et Adonis, seul-en-scène qu’elle présente dans la section officielle du Festival International Shakespeare à Craiova. En 2015, elle crée avec Catinca Dragnescu « EXOD2.0#jocdesocietate », projet performatif, documentaire et pluridisciplinaire, présenté à la Bibliothèque Nationale de Roumanie, et ensuite développé à l’automne 2016 à New York dans le cadre du League Artist Residency Program.

Vlad Chiriță

Vlad Chirita

Metteur en scène, performeur et vidéaste, Vlad Chiriță fait ses débuts en France en 2006 avec une mise en scène d’après le texte de Maurice Maeterlinck, Les Aveugles, au Festival Actor’s Café, à Metz. Il suit les cours du Master professionnel Mise en scène et dramaturgie à l’Université Paris 10–Nanterre. Il y rencontre Éric Vigner et rejoint l’Académie Internationale du Théâtre de Lorient entre 2010 et 2013, où il écrit et met en scène le spectacle TicTac. En 2014, il crée la Compagnie 4.0 et commence l’écriture de RIEN, mais là j’ai envie de mourir lors d’une résidence à l’Institut Français de Bucarest. Début 2016, le Théâtre de Lorient l’accueille pour créer le spectacle Jonas ne crèvera pas pour vous. Continuant ses recherches sur le corps, Vlad Chiriță développe aussi sa pratique personnelle : il suit des stages de danse à la Ménagerie de Verre à Paris avec Nina Dipla, au Musée de la Danse à Rennes avec Boris Charmatz, et performe auprès de Tino Sehgal, Olivier Dubois, et autres artistes émergents. Il développe d’autre part des projets multimédia qui exploitent les possibilités théâtrales et chorégraphiques des technologies numériques et de réalité virtuelle.

Spectacle labellisé dans le cadre de la Saison Croisée France-Roumanie 2019

Un commentaire sur “#OnYva RIEN mais là j’ai envie de mourir. Théâtre Danse

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :