« Notre-Dame de Paris ». Victor Hugo, le prophète…

Quand tous les yeux se tournent vers Notre-Dame de Paris...ce sont toujours les grands écrivains qui nous accompagnent: Victor Hugo, "Notre-Dame de Paris", Livre III, 1831: 

Publicités

Zoom sur Bucarest, « la mal aimée », au Salon du livre des Balkans

« Aimer Bucarest n’est pas chose aisée. Trop d’épisodes sombres ont marqué son histoire et déformé son aspect pour garder intactes les disponibilités affectives de ses habitants. […] Bâtie au milieu d’une vaste plaine, sujette aux rudesses d’un climat continental, la capitale roumaine semble posée sur des sables mouvants. »

#OnYva RIEN mais là j’ai envie de mourir. Théâtre Danse

Entre tragédie contemporaine et documentaire incertain, une comédienne et six danseurs font vivre une histoire où tout le monde est coupable, de choix en dérobades...Théâtre danse avec Valentina Zaharia et texte de Vlad Chirita.

L’Incontournable «Histoire de la Transylvanie » par Ioan-Aurel Pop et Ioan Bolovan

Au cœur de la Roumanie, la Transylvanie. Ce nom à résonance historique et mythique à la fois parle de lui-même, surtout à travers sa belle étymologie : « Transylvanie » désigne un pays qui se trouve « au-delà (« trans ») de la forêt (« silvam ») ». L’expression est apparue en 1075, pour la première fois, dans une charte écrite en latin, et sous une forme archaïque : « ultra silvam ». On peut lire ces détails émouvants dans un excellent ouvrage, incontournable pour tout lecteur qui aimerait apprendre plus sur la Roumanie centenaire : Histoire de la Transylvanie par Ioan-Aurel Pop et Ioan Bolovan, traduit du roumain par Liana Lapadatu, pour les éditions Raphael de Surtis.

Gare de l’Est. Les nouvelles de Gabriela Adameșteanu

"Gare de l'Est" de Gabriela Adamesteanu. Une mélancolie presque froide traverse ces micro-univers bien taillés, aux ressorts psychologiques transparents et émouvants.

#entretien Un conte roumain malicieux et…féministe : « La jeune fille plus sage que le juge »

À 20 ans d'intervalle, Albin Michel Jeunesse décide de rééditer un très beau conte traditionnel roumain, "La jeune fille plus sage que le juge." Revisitée par Mariana Cojan Negulescu, cette histoire malicieuse prend la forme d’un album merveilleux, avec de nouvelles illustrations, fraîches et gaies, signées par Cécile Becq. Un conte féministe ?

#onYva Les rencontres CentRoArt à Versailles

Plusieurs rencontres littéraires ont lieu à l’Université de Versailles à l’occasion de la célébration du Centenaire de l’Union de la Roumanie 1918-2018, dans le cadre du projet interculturel CentRoArt conçu par l’Association Bibliopolis de Bistrita, avec le soutien du Ministère de la culture et de l’identité nationale de Roumanie.

#morceauxchoisis Paul Vinicius, L’imperceptible déclic du miroir

Paul Vinicius: "mon sang continue de couler aussi ignorant qu’au seizième siècle ton silence découpe l’internet en minutes de cendre..."

#RentréeLittéraire Magda Cârneci, FEM : les charmes d’une Schéhérazade… (méta)physique

FEM: Une Schéhérazade contemporaine raconte à son amant les frémissements infinis de sa vie de femme(s), les étincelles charnelles et les sursauts de sa conscience. Une prose visionnaire innervée par une électricité érotique et par un souffle métaphysique.

#carteblanche à Jean Michel Bérard : «Iulia Hasdeu, Panaït Istrati, traits d’union entre nos deux pays… »

Jean Michel Bérard: "Écrivain français pour les Roumains, roumain pour les Français, Panaït Istrati, qui s’était attaché à révéler sa dimension d’homme sous les croûtes des préjugés aura été, au-delà de sa mort, victime des implacables colleurs d’étiquettes…"

Le numéro 15 de « Levure littéraire » sera consacré à la FEMME

"THÉMATIQUE: LA FEMME EN TOUTE IN-QUIÉTUDE! Pistes à suivre : La femme, au pluriel, la femme, au singulier. L’être-femme et sa raison d’être. L’être femme dans différentes époques et sous toutes ses facettes: mère, épouse, fille, compagne, amie, muse, cible, esclave, adversaire, ennemie. Le bon/mal - heur d'être femme. La femme tout simplement..."

#carteblanche Dana Grigorcea, Cadres de mémoire

Dana Gricgorcea: "Je ne m’y connais pas vraiment en cadeaux spécifiques à mon pays, à part les fromages – j’apporte de la « brânza de burduf » ou de la « telemea » en Suisse et j’emmène du Gruyère surchoix en Roumanie - et des desserts..."

#carteblanche Florin Bican, Cadres de mémoire

Florin Bican: "Je thésaurise en revanche des scènes et des faits, des sons et des images, des états et des moments, des lieux et des gens ..."

#grandentretien Cioran serait-il devenu un mythe ? Décryptage d’une postérité fascinante par Nicolas Cavaillès

Nicolas Cavaillès: "L’enfant de Rasinari, devenu un superbe contempteur de l’espèce humaine en langue française, aura connu une trajectoire hors du commun, et il aura beaucoup facilité lui-même, par une mise en scène soignée de son destin, riche en anecdotes hautes en couleurs (dans ses entretiens, notamment), le passage de l’historique au légendaire."

#morceauxchoisis Sanda Voïca, « Trajectoire déroutée »

Une flèche Deux flèches Trois flèches. Leurs pointes Me pointent. La grâce d’être là À leur rencontre. Sanda Voïca, Trajectoire déroutée, éditions LansKine, 2018, page 10.

#carteblanche Olimpia Bogdan-Verger, Cadres de mémoire

Olimpia Bogdan-Verger: "Étrange, inimaginable à l’époque : « génération baskets, génération jeans », disait un poème-slogan. Oui, je faisais partie de cette même génération, mais sans jean et sans baskets..."

«Le mouvement #metoo est un héritage de Mai 68.» #Entretien avec l’éditeur Michel Carassou

Il avait 23 ans en Mai 68 et des idéaux à défendre devant la Sorbonne, sur le barricades...Que reste-il de l’esprit Mai 68 ? Quel (autre) idéal collectif pour le monde d’aujourd’hui ? Où sont passés nos rêves ?La littérature fait-elle toujours rêver ? L’invité de notre 'Grand entretien' est Michel Carassou, cofondateur des éditions Non Lieu et spécialiste de l’avant-garde.

#carteblanche Dinu Flămând, Cadres de mémoire

Dinu Flămând: "À l’aéroport on l’a déshabillé complètement, on lui a confisqué tous ses rouleaux de pellicule, tous ses autres documents, y compris mon diplôme, ainsi qu’un de mes journaux intimes… »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :