Pourquoi ce blog

La dépendance aux mots se soigne par la littérature…

Rappel quelque peu orgueilleux et superflu : Cioran, le plus grand styliste de la langue française, disent certains, a été roumain.

cotoare carti fr

Quels (autres) écrivains de la littérature roumaine contemporaine peut-on remarquer aujourd’hui en France ? Pourquoi sont-ils à lire ?

Quelles émotions, quelles idées, quelles visions du monde ont-ils à proposer ? D’où parlent-ils ?

Dans quelle mesure y a-t-il une sensibilité particulière et une expérience spécifique qui, grâce à la littérature, et en traversant la frontière de la langue, se révèlent être des éléments constitutifs du patrimoine européen commun, universel ?

Voilà pourquoi ce blog : il répond à un besoin d’exprimer l’amour des mots et des écrivains –roumains et français –, des créateurs qui bâtissent, page après page, des mondes bouleversants et nous invitent à réfléchir, à déconstruire des clichés identitaires et à maîtriser la peur du « choc des cultures. »

Zoom France-Roumanie est né de ma passion pour deux espaces culturels qui m’ont formée, et qui, au fil de la grande Histoire, ont réussi à nourrir un échange riche en émotions et en idées grâce surtout à des écrivains, à des artistes et à des créateurs dans le sens large du terme.

Les Bonnes Feuilles regroupe d’une part mes Chroniques d’ouvrages – des nouveautés françaises ou des auteurs roumains traduits en français – avec une archive issue de mon activité de chroniqueuse pour le magazine littéraire ActuaLitté ; d’autre part, dans Morceaux choisis je prends le plaisir à relever, au gré des lectures et en miroir, des extraits piochés dans des ouvrages français qui parlent de la Roumanie ou des citations extraites d’ouvrages roumains qui parlent de la France.

Face-à-face fait place à des Entretiens, interviews et autres rencontres avec des écrivains ou des artistes français, roumains, ou à double culture, qui partagent une zone d’intérêt prioritaire pour les échanges entre les cultures roumaine et française.

Carte blanche invite d’autres plumes à s’exprimer sur un sujet littéraire, un fait de société ou un événement illustrant le dialogue qui a lieu aujourd’hui entre la France et la Roumanie. A vos plumes !

Drôle de cliché s’empare d’une dose d’(auto)dérision pour décrypter, souvent à travers des photos, des faits de société propres à un univers ou à un autre, des expressions spécifiques mais aussi des clichés, des préjugés tenaces qui nourrissent « le choc des cultures ».

On y va montre du doigt ce qui se passe autour et ce qui me plaît, des événements auxquels j’assiste ou aimerais assister, soit parce qu’ils m’intéressent soit parce que je suis curieuse de les découvrir et heureuse de les faire découvrir.

Cristina Hermeziu

 

ZFR-LOGO-2

Publicités

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :